Agriculture : les illusions de la compétitivité  

Selon le président de la FNSEA Xavier Beulin, il est nécessaire d’investir 3 milliards d’euros sur trois ans pour que l’agriculture française « retrouve la compétitivité perdue », face à certains de ses voisins européens, assure-t-il dans les colonnes du Journal du dimanche (JDD).

« La France doit se doter d’une vision à 15 ans de son agriculture. Il faut engager un vaste plan pour moderniser les bâtiments, automatiser les abattoirs, organiser les regroupements d’exploitations afin qu’elles soient plus productives », a-t-il ajouté, proposant également « un moratoire d’un an sur les normes environnementales » et « une adaptation des règles fiscales aux aléas de l’agriculture ».  Le Monde, 23 août 2015

 


Cette guerre de la compétitivité c’est une course à l’abime. Produire toujours plus, à coût de technologie, en agrandissant les fermes, pour diminuer les coûts et pouvoir ainsi se satisfaire de marges minimes. Un schéma hérité de la modernisation de l’après-guerre, basé sur un triptyque : dépendance aux intrants externes, standardisation des produits, course sans fin à la baisse des prix.

S’acharner à cette course à la compétitivité relève d’une double absurdité.

Continuer la lecture de « Agriculture : les illusions de la compétitivité   »