Soutenir l’agriculture. Oui, mais …. laquelle ?

PATRICK DUPRIEZ, INGÉNIEUR AGRONOME ET COPRÉSIDENT D’ECOLO ET PHILIPPE BARET, PROFESSEUR DE GÉNÉTIQUE ET D’AGROÉCOLOGIE À L’UNIVERSITÉ DE LOUVAIN Carte blanche

Il est temps de redonner un souffle à notre agriculture, d’encourager une dimension familiale, paysanne, moins énergivore et davantage axée sur la qualité que celle qui est développée par les géants de l’agro-industrie.

Le Soir 17h 09/09/15 – version pdf : 150909_Soutenir agriculture

Le prix des produits agricoles est fixé par une mécanique qui, comme pour le pétrole, laisse jouer les lois du marché. Ainsi, même si 90 % des produits laitiers sont vendus sur le marché national, ce sont les prix les plus bas sur les marchés mondiaux qui sont appliqués. Au niveau européen, la tendance est de favoriser une alimentation bon marché et standardisée, commercialisée majoritairement par de grands groupes de transformation et de distribution. Au niveau mondial, les prix sont décroissants sur le long terme avec des soubresauts. Tout cela ayant comme conséquence une concurrence féroce qui amplifie la course au prix le plus bas pour le producteur.

Quatre victimes

Ce choix politique d’une agriculture bon marché à tout prix hérité de l’après-Seconde Guerre mondiale a fait quatre victimes. Continuer la lecture de « Soutenir l’agriculture. Oui, mais …. laquelle ? »