Archives du mot-clé OGM

Les Suisses essaient la pomme de terre transgénique résistante au mildiou

Un essai va être organisé en Suisse sur des pommes de terre résistantes au mildiou. Le même type d’essai que ceux organisés en Belgique. Sauf erreur, jamais les résultats des essais belges n’ont été publiés aloes qu’un essai a pour but d’accroître nos connaissances et que ces essais ont été organisé par une structure publique, le VIB.

Pour mieux comprendre l’enjeu, une très intéressante interview de Jean-Louis Rolot sur la Radio suisse. Très documentée et pédagogique, elle permet de comprendre les enjeux même si la question du choix des trajectoires n’est pas discutée en profondeur. Le mode de culture actuelle de la pomme de terre, sur des surfaces toujours plus grandes et pilotée par les besoins de l’industrie est-il le seul possible ? Comment aider le développement de filières alternatives en circuit court ou en bio ? N’est-ce pas aussi une question de choix variétal et de financement de la recherche ? Questions en suspens.

Des éléments de réponse dans le mémoire de Simon Yzerbit mais il reste beaucoup de pistes à explorer.

A noter que, selon la législation européenne, les plantes cis-géniques obéissent aux mêmes réglementations que les plantes transgéniques. Les plantes cis-géniques sont une forme particulière de plantes transgéniques, elles ne sont pas obtenues par un processus classique de sélection et les risques liés à l’utilisation de la transgénèse restent toujours incertains.

En savoir plus sur les risques liés aux plantes trangéniques :

La question de la toxicité des plantes transgéniques reste sans réponse

Au Bar d’Europe, autour des OGM

Mise au point d’une méthodologie d’évaluation des possibles impacts agronomiques et socio‐ économiques des cultures transgéniques sur les systèmes agraires et les filières agro‐alimentaires

Un rapport réalisé en novembre 2015. Il constitue une première approche d’une étude concrète et systémiques des impacts agronomiques de la mise en culture de plantes transgéniques.

Version pdf : 8074409_fr

Les trente ans du VIB

Le 12 novembre 2013,  le VIB (Vlaams Instituut voor Biotechnologie) célebrait les 30 Years of Plant Biotechnology au cours d’un symposium « celebrating the achievements of agrobiotechnology ». A cette occasion, un contre événement était organisé au cours duquel cette vidéo a été diffusée.

Sur le même sujet : Un article du Monde qui bouge par Marc Litt

Voir aussi l’émission Panorama sur Canvas sur les OGM

Penser et gérer l’innovation en agriculture à l’heure du génie génétique.

Thèse de Gaëtan Vanloqueren – 2007 – thèse en pdf
Les organismes génétiquement modifiés (OGM) suscitent en Europe une intense controverse depuis le milieu des années nonante, qui s’est cristallisée sur les risques pour la santé et l’environnement. Cette thèse postule que les OGM nous posent des questions plus larges sur l’innovation. Est-il par exemple possible d’évaluer la pertinence d’innovations, comme celle des OGM, pour tendre vers une meilleure politique et gestion de l’innovation ?

Continuer la lecture

Genetic engineering locks out agroecological innovations

Vanloqueren, Baret – How Agricultural Research

Agricultural science and technology (S&T) is under great scrutiny. Reorientation towards more holistic approaches, including agroecology, has recently been backed by a global international assessment of agriculture S&T for development (IAASTD). Understanding the past and current trends of agricultural S&T is crucial if such recommendations are to be implemented. This paper shows how the concepts of technological paradigms and trajectories can help analyse the agricultural S&T landscape and dynamics. Genetic engineering and agroecology can be usefully analysed as two different technological paradigms, even though they have not been equally successful in influencing agricultural research. We used a Systems of Innovation (SI) approach to identify the determinants of innovation (the factors that influence research choices) within agricultural research systems. The influence of each determinant is systematically described (e.g. funding priorities, scientists’ cognitive and cultural routines etc.). As a result of their interactions, these determinants construct a technological regime and a lock-in situation that hinders the development of agroecological engineering. Issues linked to breaking out of this lock-in situation are finally discussed.