Cours au Collège Belgique sur la situation agricole et alimentaire mondiale

Deux cours seront prochainement organisés au Palais des Académies à Bruxelles dans le cadre du Collège Belgique.

Le premier cours aura lieu le 4 mars à 17 h et  sera donné par Bernard Chevassus-au-Louis (AgroParisTech) et Philippe Baret (UCL). Il portera sur « Agriculture conventionnelle, agroécologie, agriculture écologiquement intensive : comparaison des pratiques et des impacts environnementaux. Efficacité des réponses apportées aux besoins nutritionnels. »

Le second cours au lieu le 12 mars à 17 et sera donné par Olivier De Schutter (UCL) et Laurence Roudart (ULB). Il portera sur « La situation agricole et alimentaire mondiale :perspectives démographiques, écologiques, sociales et économiques. Nouveaux enjeux pour le XXIe siècle. »

Programme de la visite de Miguel Altieri en Belgique

Fin mars 2015, le professeur Miguel Altieri recevra le titre de Docteur Honoris Causa. Ce sera l’occasion d’une semaine de rencontres qui suivra le programme suivant :

lundi 30 mars après-midi
Remise des insignes de Docteur Honoris Causa aux professeurs Altieri et Chadwick

mardi 31 mars
Symposium scientifique « New paradigms for securing global natural resources and food »

mercredi 1er avril
The Belgian Agroecological Tour, un voyage en bus à travers les initiatives agroécologiques de transition en Belgique.

vendredi 3 avril
Séminaires de recherche

Pour recevoir plus d’information sur cette visite, inscrivez vous ici.
Pour proposer une escale pour le Belgian Agroecological Tour, c’est ici.

En introduction à cette semaine, deux cours seront organisés au Collège Belgique.

L’agroécologie d’Harry Archimède

Harry Archimède est chercheur à l’unité INRA de Recherches zootechniques en Guadeloupe. Il est spécialiste de l’évaluation multi-critères des systèmes d’élevage et a une vision de l’agroécologie inspirée par ses recherches et le contact avec les agriculteurs. Inspirée et inspirante ….

 

L'agroécologie d'Harry Archimède HD from Philippe Baret on Vimeo.

Liberté d’expression

Après l’horrible attentat qui a décimé la rédaction de Charlie Hebdo, la liberté d’expression revient dans toutes les bouches comme une évidence. Mais si finalement, ce n’était pas si évident que cela.

Deux éléments pourraient éclairer la complexité de cette idée, deux visions qui complètent les approches philosophiques, juridiques et politiques.

La première émane de la sociologie et est portée par Felice Dassetto, remarquable connaisseur de nos sociétés et notamment de la place qu’y occupe l’islam. En novembre 2014, il écrivait un article de blog sur la liberté d’expression dont j’extrais ceci :

La question revient à savoir si l’espace public résulte uniquement de la sommatoire d’expressions libres individuelles et de leur affrontement, comme une vision libérale individualiste/subjectiviste semble laisser entendre, ou bien si l’espace public résulte d’une construction civique par d’autres modalités, comme celles de l’échange, de l’argumentation. La « liberté d’expression » devient dès lors « liberté d’expression avec d’autres ». 

(…)

Autrement dit : la liberté d’expression a avantage à ne pas se ramener uniquement à la liberté d’exprimer sa subjectivité ou ses idées en portant un foulard ou en faisant une caricature du prophète Mahomet mais en situant sa subjectivité et ses idées dans une relations à autrui et dans la perspective de construction d’un bien être collectif.

Défendre la liberté d’expression, certes, absolument. Mais rappeler que cette liberté, principe absolu, en pratique, est un fait social, inscrit dans des logiques sociales et s’inscrivant au mieux dans un processus de construction démocratique soucieux d’une vie commune.

Cette vision entre en résonance avec les avatars historiques de la régulation de la liberté d’expression tels que décrits pour la France dans une émission spéciale de la Fabrique de l’histoire.

Les événements dramatiques de ce début d’année 2015 seront sans doute l’occasion d’une prise de conscience collective. Une prise de conscience qui appelle aussi à une meilleure compréhension de la complexité des enjeux.

Miguel Altieri en Belgique

Miguel Altieri sera l’invité de l’Université de Louvain du 30 mars au 2 avril 2015. Il se verra décerner un doctorat honoris causa par le Earth & Life Institute, la Faculté des bioingénieurs et la Faculté des sciences.

Pour rester informé(e)  :

Attention, les données introduites avant le 18 décembre ont été perdues. Merci de vous réinscrire, le cas échéant.

Votre nom (obligatoire)

Votre prénom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre organisation

Proposition d'activité lors de la venue de Miguel Altieri

Carte Belgique